Les lampes à économie d’énergie.

43 millions de lampes collectées en 2014, en France !
43 % des lampes usagées qui ont été collectées l’année précédente.

Le recyclage ne cesse de progresser pour toutes les catégories de déchets électriques et électroniques et plus encore pour les lampes à économie d’énergie.
– 90 % des Français savent que les lampes se recyclent ;
– 86% d’entre eux reconnaissent les points de collecte de lampes usagées en magasin ou déchèterie ;
– pourtant seuls 66 % déclarent déposer leurs lampes usagées dans un des bacs de collecte dédié ;
– 20% pensent bien faire et les mettent dans le conteneur à verre ou dans le sac jaune ;
– et encore 14% les jettent dans leur sac à ordures ménagères.

Les lampes qui se recyclent

Les lampes qui se recyclent ont des formes très variables, mais elles portent toutes le symbole "poubelle barrée", signifiant qu'elles ne doivent être jetées ni avec les déchets ménagers, ni dans le conteneur à verre.

Tubes fluorescents (néons), lampes fluo-compactes, lampes à Led, lampes dites "techniques" (lampes sodium haute pression, lampes à iodure métallique,…), elles sont toutes recyclables !

Les chiffres pour le SMICTOM

Le SMICTOM du Chinonais a rencontré une nette progression :
– 2013 : 1,54 t
– 2014 : 1,52 t
– 2015 : 1,85 t
 

Le fonctionnement de la filière :

Une collecte séparée.

C’est le geste que chacun fait pour trier et déposer séparément chaque type de déchets dans des contenants adaptés : les lampes des particuliers dans un bac de recyclage sur un point de collecte ouvert au public (commerce ou déchèterie) .

Un enlèvement des déchets.

Les déchets enlevés sont soit directement transportés vers le centre de traitement le plus proche disposant de la capacité et de la compétence nécessaires, soit d’abord rassemblés sur une plateforme logistique en vue de leur massification et/ou d’un tri préalable à leur transport.

Un traitement des déchets.

Il s’agit de l’enchaînement des opérations qui permettent de dépolluer les déchets, de séparer les différentes fractions de matières constitutives et de valoriser ces dernières dans la fabrication de produits neufs par exemple.

Le traitement des déchets est composé de 2 grandes étapes :

Le démantèlement : il s’agit de l’opération de démontage / dépollution des équipements pour en séparer les différents matériaux en fractions distinctes qui feront ensuite l’objet d’une valorisation ou destruction définitive.

La valorisation des fractions : cette dernière grande étape peut elle-même se subdiviser en plusieurs sous-étapes nécessaires à l’affinage des fractions avant la valorisation des matières à proprement parler. Chaque matériau issu du traitement des déchets fera l’objet d’un recyclage ou d’une valorisation thermique. Une faible part des fractions qui ne peuvent pas, dans les conditions techniques et/ou économiques du moment, faire l’objet d’une valorisation, sont définitivement détruites.

  • Le verre (88%) est la matière recyclable la plus importante. Il constitue l'essentiel du poids des lampes. Le verre des tubes fluorescents usagés permet de fabriquer des tubes fluorescents neufs. Le verre des lampes usagées permet de fabriquer des abrasifs, des isolants pour le bâtiment…
     
  • Les métaux (5%) comme le fer, l'aluminium, le cuivre composant notamment les contacts et culots de lampes sont réutilisés dans les filières de fabrication de divers produits neufs.
     
  • Les plastiques (4%) ne sont pas recyclés à ce jour. Les volumes en jeu sont insuffisants pour la mise en place d'une filière économiquement viable. Ils font souvent l'objet d'une valorisation énergétique (production d'énergie) par incinération.
     
  • Les poudres fluorescentes (3%) recouvrant l'intérieur des tubes fluorescents et des lampes basse consommation sont recyclées pour en extraire les terres rares qui les composent.
     
  • Le mercure (0,005%), présent en infime quantité, est contenu dans les poudres fluorescentes. Il est isolé pour être stocké de façon hermétique dans un lieu de stockage sécurisé (CSDU).

Que faire de vos lampes usagées ?

  • Déposez vos lampes en déchèterie dans les bacs de recyclage
  • Déposez vos lampes en magasin dans les bacs de recyclage en
    libre-accès : tout magasin qui vend des lampes neuves a l'obligation de reprendre les lampes usagées de leurs clients (commerce de proximité, grande surface, magasin de bricolage,…).
    Pour savoir où déposer vos lampes, un système de géolocalisation vous est proposé sur le site internet www.malampe.org pour connaître les points de collecte les plus proches, cliquez ici!

 

Pour en savoir plus www.malampe.org pour les particuliers
Et www.recylum.com pour les professionnels